Monsieur Nov – Quand vient la nuit pt. 3

A la une

[Couplet 1]
Le temps passe
Et j’resasse
Tous nos souvenirs d’antan
Te rappeler, c’est tentant
Mes gars disent que j’suis instable
Car je traîne sur ton Insta
Ouais, je suis buté mais je ne peux lutter contre mon instinct, non-non, non-non
Bloque-moi sur tes réseaux
Pour que je garde la raison
Je veux t’oublier mais je pense à ton visage sur du Trey Songz
Oh-oh, j’t’avais promis la lune
Tu étais à la une
On était mi amor, mi am-, mi amor
Mais quand tu es tombé sur sa photo
J’t’ai dit « ne t’inquiète pas, c’еst qu’une poto »
Tu as vu très clair dans ma supercheriе
Tu m’as mis à gauche pour nouveau chéri

[Refrain]
Quand vient, quand vient la nuit
Oh-oh, quand vient, quand vient la nuit
J’suis alcoolisé, en train d’agoniser
J’mets l’silence à fond, les yeux rivés sur l’plafond, la nuit
Quand vient, quand vient la nuit
Oh-oh, quand vient, quand vient la nuit
J’suis alcoolisé, en train d’agoniser
J’mets l’silence à fond, les yeux rivés sur l’plafond, la nuit

[Couplet 2]
J’allais vraiment mieux ces temps-ci
Mais quand j’ai appris pour ton mariage, ça m’a anéanti
Putain c’est horrible, j’croyais pas en cette story
Baby, je reste stoïque, ton profil dans mes historiques
Après toutes ces années passées, j’ai une nouvelle go, enfin
Mais je pourrais m’en passer, elle sert juste à te remplacer, en vain
La night, j’suis dans ses bras mais je rêve des tiens
Elle croit avoir mon cœur mais c’est toi qui l’détiens
J’entends ta voix quand elle me dit « je t’aime »
La noche, je ne suis plus le même
Elle le sent et me demande je pense à quoi
Mais secrètement je pense à toi, la nuit

[Refrain]
Quand vient, quand vient la nuit
Oh-oh, quand vient, quand vient la nuit
J’suis alcoolisé, en train d’agoniser
J’mets l’silence à fond, les yeux rivés sur l’plafond, la nuit
Quand vient, quand vient la nuit
Oh-oh, quand vient, quand vient la nuit
J’suis alcoolisé, en train d’agoniser
J’mets l’silence à fond, les yeux rivés sur l’plafond, la nuit

[Pont]
Il parait que t’attends un bébé
C’est foutu pour ma gueule, je vais finir tout seul, j’vais finir fêlé
Je chante ces derniers mots en sanglots
Le coeur en lambeaux, mon seul espoir qui prend l’eau

[Outro]
Quand vient la nuit
Oh, quand vient la nuit
Je suis tout en émoi
J’repense à toi et moi
Oh, quand vient la nuit
Oh, quand vient la nuit
J’me rends à l’évidence
Le vide est immense
Oh-oh, oh-oh
Oh-oh, oh-ooh
Oh-oh, oh, oh, oh
Oh-oh, oh-oh
Oh-oh, oh-oh
Woah, oh-oh
Oh-oh, ooh woah, oh-oh-oh

Article précédentMonsieur Nov – Pénélope/Bad love
Article suivantEva – Chelou
- Publicité -

D'autres Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

D'autres Articles