Mister V – Payakaroon

A la une

[Intro]
Ah yeah
Cou-cou-cou-coup
Yah

[Couplet 1]
J’sais pas si j’fais du bien, même remplie d’vices, j’sais pas si t’es sincère
Sois pas si près de moi d’vant l’précipice (ouais)
L’amour, c’est pas si vrai, on s’rait tous pacifistes
C’est rapide, ouais, la coupe n’est pas si pleine, mon cœur n’est pas si vide (Limbo)
J’vais pas pleurer le jour du Rest In Peace, t’vas pas citer les gens qui m’assistent, les frérots, c’est comme ma mif
J’ai les capacités, y a qu’une seule place que j’vise, j’sais pas si c’est le fait qu’j’sois pas d’cité qui m’rende moins légitime (Bien sûr que si)
Le FN, ça ferme, j’les emmerde, ces racistes, j’peux pas m’y faire et comme j’sais pas siffler, j’te crache dans ta p’tite gueule (Sale tain-p’)
Journal télévisé pour apprendre la dictée, y a pas d’pitié, c’est les mêmes invités, on oublie qu’l’Afrique meurt
Mais ferme ta gueule, pourquoi tu conscientises ? (Pourquoi tu conscientises ?)
Les putes, la tise, reste un peu dans ton biz’, tu restes con quoi qu’t’en dises (J’aime)
Les femmes et l’argent quand ils étalent-s’y, j’dois faire un choix, j’finis solo
J’vais pas rentrer, c’pas assez tard, au pire, j’s’rai khabat sur les photos

[Pré-refrain]
J’donne ma confiance si tu roules
Avec nous, mais n’me déçois pas
Parfois, la vie joue des coudes
Mais j’rends les coups comme au Muay-thaï

[Refrain]
Quand la vie rend paro, j’suis Payakaroon
J’avais pas la carrure, j’me suis préparé
La vie c’est du Muay-thaï sauf qu’il y a qu’un round, les
Coups bas viennent de tout-par mais je ne tombe pas

[Couplet 2]
Quand t’as percé, t’as tout mais j’peux qu’penser à toi
J’suis sous les cris d’la foule, j’n’entends que ta voix
Des fois, être drôle, ça saoule, la vie, c’est une fille de joie
Et vu le prix qu’ça m’coûte, faudrait qu’j’la nique quinze fois
Doucement, oui, j’sais très bien qu’tout s’vend
J’vous laisse faire la course, ils s’demandent tous où j’étais pendant tout c’temps (eh, eh)
J’double le vent quand j’suis lancé sur l’boulevard
J’pense que même de la poudre blanche, j’l’aurais vendu juste pour voir (ouais, ouais, ouais)
Ricky m’excite, tu peux toujours t’exhib’, c’est l’sexy qui t’rend bête
Qu’importe le biff, c’est les mêmes qui s’la tise et le te-shi qui m’tempère
C’est pas ta boîte qui m’kiffe, va faire vivre les gens qu’t’aiment
J’veux faire des titres, des disques de platines et des films légendaires

[Pré-refrain]
J’donne ma confiance si tu roules
Avec nous, mais n’me déçois pas
Parfois, la vie joue des coudes
Mais j’rends les coups comme au Muay-thaï

[Refrain]
Quand la vie rend paro, j’suis Payakaroon
J’avais pas la carrure, j’me suis préparé
La vie, c’est du Muay-thaï sauf qu’il y a qu’un round, les
Coups bas viennent de tout-par mais je ne tombe pas

Article précédentMister V – Gang
Article suivantMister V – Miami Heat
- Publicité -

D'autres Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

D'autres Articles