Mister V – Clinton

A la une

[Couplet 1]
C’est que l’début, j’t’ai prévenu d’puis longtemps, ces fils de putes diront qu’non (woah)
J’compte plus mes thunes, t’es loin d’pouvoir dire autant, vas-y, cours, j’fume un pilon d’vant
Moi d’puis l’embryon j’pense, pour les ken, j’ai la vision dense (pah, pah, pah)
J’reste c’est toi qui fous l’camp, j’suis dans l’jeu d’puis un p’tit bout d’temps (han, han, yo)
C’est l’deuxième, quelle épopée ou plutôt quelle époque (rah)
Mes grosses couilles, j’les ai portées, si y a Yvick dans sa schneck, elle est comblée (Yvick)
J’suis partout car j’suis complet même si j’sais pas soul’ver la compète (tah, tah)
Sur ton cas j’me suis trompé, reste digne et arrête de jouer d’la trompette
Qui m’aime vienne me soutenir (okay), c’est pour l’meilleur, pour le pire (okay)
J’suis pas l’meilleur, faut s’le dire (nan), j’ai beau grimper, j’frôle le vide (tout l’temps)
J’ai grosse tête et grosse te-bi et puis j’vends pas d’faux sque-di (pfiou)
Aucune promesse vont s’tenir, non, bande de mythos, moi j’fais tout c’que j’dis (yah)
J’mène une drôle de vie comme Clinton frère, j’suis plein d’ce-vi (yah)
Mais j’suis pas d’ceux qui prennent des traces de
Moi j’fantasme qu’sur les ‘tasses de clips, bitch
Ton cul j’frappe puis j’te claque deux bises, bitch
Face au rap jeu, nous on parle peu, on part avec le titre

[Pont]
(Yvick)

[Couplet 2]
J’suis un p’tit d’internet, j’peux t’le permettre mais j’fais pas qu’le million sur ma page
Ils m’mettent des bâtons dans les roues, j’ai la tête dans l’guidon, j’les vois aps (brr)
Là où j’habite, y avait du trajet, j’suis dans leur trachée comme ma (hein)
Y a ma p’tite gueule sur 2K donc j’m’amuse à taper l’teau-mar (hein)
Deuxième album j’ai pas changé le fond, juste la forme (ouais, ouais, ouais)
J’ai croisé mon crush, elle est bonne, mais j’vais p’t-être juste la fuck
J’suis au phone avec ‘Toz, il m’dit : « Yvick mais qu’est-ce que t’attends ? »
On est des bêtes de bastos et j’crois qu’il est temps qu’j’sorte des films, oh yeah
Qu’j’sorte des disques, oh yeah, c’est la première gifle, oh yeah, et il en reste dix-sept, yeah
Qu’j’sorte des films, oh yeah, qu’j’sorte des disques, oh yeah
J’ai mis ma vie, oh yeah, et il m’en reste qu’une

Article précédentRILESUNDAYZ – Number One
Article suivantMister V – Jamais

D'autres Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

D'autres Articles