Mac Tyer – Enfant du binks

A la une

[Intro]
À travers mes yeux
Mmh (la street)
Hey

[Post-refrain]
À travers mes yeux
Tu vois la souffrance qui mène à la lumière
À cause du soleil j’mets des lunettes comme si j’n’aimais pas c’qui brillait
À travers mes yeux
Tu vois la souffrance qui mène à la lumière
À cause du soleil j’mets des lunettes comme si j’n’aimais pas c’qui brillait

[Couplet 1]
Alors que je sais bien que
Je veux toujours plus que
Celui qui vient du bled et qu’assume toutе une famille mais
J’fais du [?] moi
J’m’en fous si tu m’aimеs pas
J’ai pas fini d’raconter mon histoire
J’suis qu’un enfant du binks
J’aurai jamais mon Afrique
J’ai le sens des valeurs même si je porte des habits d’luxe
J’me suis battu pour ma part
J’ai des potos qui sont morts
J’ai mis ille-cou sur la table, attrapé l’taureau par les cornes

[Refrain]
On est des enfants du binks, on est des enfants du binks
On est des enfants du binks, on est des enfants du binks
Il faut respecter la vie, ça c’est maman qui l’a dit
Il faut respecter la vie, ça c’est maman qui l’a dit

[Post-refrain]
À travers mes yeux
Tu vois la souffrance qui mène à la lumière
À cause du soleil j’mets des lunettes comme si j’n’aimais pas c’qui brillait
À travers mes yeux
Tu vois la souffrance qui mène à la lumière
À cause du soleil j’mets des lunettes comme si j’n’aimais pas c’qui brillait

[Couplet 2]
Le cœur qui bat
Le soleil sur l’visage
N*gro tu prend une balle
Ou bien tu prends le large
J’t’emmène sur la cote
On mange une entrecôte
Le renoi a la cote
On fait des [?] dans la chop
J’t’emmène sur la cote
On mange une entrecôte
Le renoi a la cote
On fait des [?] dans la chop

[Refrain]
On est des enfants du binks, on est des enfants du binks
On est des enfants du binks, on est des enfants du binks
Il faut respecter la vie, ça c’est maman qui l’a dit
Il faut respecter la vie, ça c’est maman qui l’a dit

[Post-refrain]
À travers mes yeux
Tu vois la souffrance qui mène à la lumière
À cause du soleil j’mets des lunettes comme si j’n’aimais pas c’qui brillait
À travers mes yeux
Tu vois la souffrance qui mène à la lumière
À cause du soleil j’mets des lunettes comme si j’n’aimais pas c’qui brillait

Article précédentMac Tyer – Le prix
Article suivantMac Tyer – Trophée
- Publicité -

D'autres Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

D'autres Articles