LYRIC

Si juste pour un jour on pouvait taire nos égos
On serait plus forts en ayant l’air moins bigot
Nos petites sœurs seraient fières de leur couleur de peau
Noir ébène, naturelle éclat sans défauts
J’imagine nos différences se traduire par la joie d’une richesse
Je devine évidement que l’amour ne serait plus une faiblesse
Je sais aussi qu’ils pensent que l’espoir trahira la promesse
Et que nos rêves sont trop grands
Il va bien falloir que God bless

Enia é, létchoué léssa njala bourra
Enia é, létchoué léssa njala bourra
Enia é, létchoué léssa njala bourra
Enia é, létchoué léssa njala bourra

Je veux connaitre la joie de chanter nos ancêtres
Même si je devais perdre ma voie sans être planétaire
Jusqu’à quand écriront-ils mon histoire qu’ils maltraitent
Je n’ai plus peur de leurs plumes
J’ai mes racines qui me protègent
J’imagine nos différences se traduire par la joie d’une richesse
Je devine évidement que l’amour ne serait plus une faiblesse
Je sais aussi qu’ils pensent que l’espoir trahira la promesse
Et que nos rêves sont trop grands
Il va bien falloir que God bless

Enia é, létchoué léssa njala bourra
Enia é, létchoué léssa njala bourra
Enia é, létchoué léssa njala bourra
Enia é, létchoué léssa njala bourra

Oublions tous les discours
Donnons sans attendre de retour
L’amour se prime encore et toujours oh oh oh
Si nous pouvions par-dessus tout
Faire de ces vous un petit nous
De ces vous un petit nous ooouuuhh

Enia é, enia é, enia é
Enia é, létchoué léssa njala bourra
Enia é, enia é, enia é
Enia é, létchoué léssa njala bourra
Eh oh oh, eh oh oh, eh oh oh
Létchoué léssa njala bourra
Enia é, enia é, enia é
Enia é, létchoué léssa njala bourra

Added by

yanson

SHARE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *