Daba – 1999

A la une

[Refrain]
Depuis petit, j’suis dans l’espace
Maman me dit : « Mon fils, t’es ailleurs »
Dans mon petit cœur, y a plus de place
Même les gens biens te souhaitent leur malheur
Depuis petit, j’suis dans l’espace (nan)
Maman me dit : « Mon fils, t’es ailleurs »
Dans mon petit cœur, y a plus de place (nan)
Même les gens biens te souhaitent leur malheur

[Couplet unique]
J’suis dans ma chambre et j’emmerde le monde
J’regarde les infos, j’vois qu’il s’effondre (oh, oh)
Ça me fait très mal au cœur (ouais)
Au fond d’moi, beaucoup de rancœur (au fond)
Qui naît, qui pousse comme une fleur (ouh, ouh)
Combien de gens j’ai fait pleurer ?
Larmes sur leurs joues ont effleuré (ouais)
Je suis très triste quand j’y pense
Han, j’suis vide, c’est une évidence
J’recule, on m’fait des avances
J’suis reconnaissant de ma chance (eh)
Pour me soigner, j’fais des chansons
Quelques souvenirs dans la pensine
Mon cœur bloqué dans une pension (eh)
Enfermé, j’te demande une rançon
Tu me questionnes, tu veux un signe
J’noie mon chagrin dans la boisson (oh)

[Refrain]
Depuis petit, j’suis dans l’espace
Maman me dit : « Mon fils, t’es ailleurs »
Dans mon petit cœur, y a plus de place
Même les gens biens te souhaitent leur malheur
Depuis petit, j’suis dans l’espace (nan)
Maman me dit : « Mon fils, t’es ailleurs »
Dans mon petit cœur, y a plus de place (nan)
Même les gens biens te souhaitent leur malheur

[Outor]
Depuis petit, j’suis dans l’espace
Maman me dit : « Mon fils, t’es ailleurs », non, non
Dans mon petit cœur, y a plus de place, hey
Même les gens biens te souhaitent leur malheur, non
Y a plus de place, non, faut qu’tu t’y fasses, ouais, oh non
Y a plus de place, non, faut qu’tu t’y fasses, oh yeah

- Publicité -

D'autres Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

D'autres Articles